BIO

QUI EST ROXANE BUTTERFLY ?

Artiste rythmicienne multi-dimensionnelle…

Roxane Butterfly est une improvographe, une chorégraphe de l’instant, une danseuse-musicienne aux pieds qui chantent. Ancrée dans la culture jazz, son souffle rythmique est la syncopation, ses inspirations primordiales lui viennent de l’ Afrique et de sa Méditerranée natale. Roxane fait de son expression un instrument de lutte contre toute forme de séparatisme. Son écriture est celle du spontané. La transe est son critère. Sa force : diriger l’improvisation collective. Sa tentative : faire résonner dans son geste et sa musique, tous les lieux et les êtres qui traversent son histoire.

Connue pour son talent exceptionnel pour l´improvisation, Roxane Butterfly est une figure de proue du tap dance contemporain depuis plus de deux décennies, aux États-Unis mais aussi en Europe. Née à Toulon, elle est la première femme de l’histoire du tap dance à avoir eu une carrière reconnue aux Etats-Unis et avoir remporté le prestigieux Bessie Award au Joyce Theatre de New York en 1999. Elle représente un lien direct avec la génération de ses mentors, les Original Hoofers. Véritable icône du tap dance underground, elle est particulièrement connue pour ses expérimentations musicales dans des univers musicaux distincts de la tradition jazz tap classique, du free jazz à la musique classique en passant par le flamenco, la musique arabe et indienne, l’electronica etc…

Roxane a eu l’immense privilège de partager son son avec:
– des légendes du  jazz dont  George Benson, Les Paul, Stanley Jordan, Ron Carter, Aldo Romano, Benny Powell, Phil Woods, Dennis Charles, Elisabeth Kontomanou…
– des figures pionnières sur la scène world-music comme Cheick Tidiane Seck (piano), Brice Wassy (drums) et Prabhu Edouard (tabla), Leonard Eto (taiko drum)…
– des plus grandes références dans l’univers  flamenco telles que flamenco Tomasito et Carles Benavente…, pour n’en citer que quelques uns.

Son inventivité et versatilité l’ont aussi conduite à collaborer avec le bassiste contemporain Barre Philipps, la percussioniste Evelyn Glennie dans le film Touch The Sound,  de créer un soundtrack pour le documentaire The Origins of Music, ainsi que de jammer avec le cheval de Bartabas!

MUSICIENNE avec des pieds qui chantent, la grande qualité musicale de sa danse percussive lui a valu l’unanimité des critiques de danse et de musique qui l’ont comparée à des musiciens aussi exemplaires que le légendaire John Coltrane et Steve Reich. Son engagement pour la musique live et ses efforts inlassables pour rétablir la présence des claquettes dans les festivals de jazz et de musique du monde ont été soutenus par de nombreux organismes de financement tels que la New York Foundation pour les Arts, Lower Manhattan Cultural Council, USArtirsts International , La Fondation John Simon Guggenheim, le Harkness Dance Centre,  Meet The Composer, etc …

Roxane a été invitée sur la scène de nombreux festivals musicaux à travers le monde tels que  Jazz à Toulon (France), le Festival de Jazz de Nice (France), le Festival de l’Un Monde à l’Autre (Lyon, France), Nuits D’Afrique (Kola Note, Montréal). Son spectacle Djellaba Groove a ouvert le célèbre GlobalFest au Théâtre public (NYC 2006), Summerstage (NYC 2006), Lincoln Center OutDoors (NYC 2007) etc … Elle a également été soliste auprès de grands orchestres comme le Stamford Philharmonic Orchestra, The New York Virtuosi Orchestra, The Indianapolis Symphony Orchestra, Cab Calloway Orchestra et a eu l’opportunité de collaborer pendant deux décennies avec la production pionnière de Tamango’s Urban Tap.

CHOREGRAPHE et PERFORMER avant garde sur la scène du tap dance contemporain, ses œuvres ont été aussi diverses, applaudies que controversées. Grâce à ses prises de risques incessantes, Roxane a aidé à établir la présence des « claquettes » dans de nombreux festivals internationaux de danse comme le Jacob’s Pillow (Massachussets 2002), American Dance Festival de Durham (2004), le Harkness Dance Festival (NY 2005), ImpulsTanz enVienne (Autriche 2002), DanceSalad (Houston 2002), Institut del Teatre (Barcelone 2010), etc. Dans un métier encore largement dominé par les hommes, elle est la seule femme claquettiste de sa génération à avoir mené une carrière sous son nom,  en Afrique, au Moyen-Orient, Europe, Amérique du Nord et du Sud, Asie, Australie et Caraïbes.

PROFESSEUR appréciée pour ses talents de pédagogue, Roxane a enseigné dans les grandes universités américaines et les plus grandes écoles de comédie musicale de Broadway (Steps on Broadway, Broadway Dance Center). En 2010, elle a créé  le Jimmy Slyde Institute Training Program à Barcelone (JSI), un lieu espace de diffusion et d’enseignement en l’honneur de son mentor Jimmy Slyde. C’ est en effet ce grand maître du bebop tap, qui a dénommé Roxane: «Butterfly», lors de leur rencontre en 1991 à New York. La pédagogie développée à JSI est axée sur la transmission, la préservation et l’innovation.

A Paris, Roxane intervient sur la formation professionnelle de la Juste Debout School, fait partie du dispositif Les Femmes Sont Là de La Fabrique de La Danse et tourne avec son concert-dansé TAPmatazz.

PHOTO GALERIE

Contactar

¡Roxane Butterfly se pondrá en contacto contigo!

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search