BIO

Qui est
Roxane?

Connue pour son talent exceptionnel pour l´improvisation, Roxane Butterfly est une figure de proue du tap dance (danse de claquettes) contemporain depuis près de trois décennies, aux États-Unis mais aussi en Europe. Née à Toulon, elle est la première femme de l’histoire du tap dance à avoir remporté le prestigieux Bessie Award au Joyce Theatre de New York en 1999. Elle représente un lien direct avec la génération de ses mentors, les Original Hoofers. Véritable icône du tap dance underground, elle est particulièrement connue pour ses expérimentations musicales dans des univers musicaux distincts de la tradition jazz tap classique, du free jazz à la musique classique en passant par le flamenco, la musique arabe et indienne, l’electronica etc…

Nomade, artiste, femme, mère, esprit libre…

Roxane Butterfly est… a Bessie Awardee,  artiste sponsorisé par NYFA, John Simon Guggenheim Fellow Chorégraphe, USArtists International recipient, Meet The Composer grantee, etc…

Roxane est la première femme européenne à avoir eu une carrière de tap dancer aux Etats-Unis. Elle a partagé le son de nombreux musiciens de renom comme Benny Powell, Ron Carter, Graham Haynes, Phil Wood, Elisabeth Kontomanou, Stanley Jordan, Barre Phillips, Aldo Romano, Dennis Charles, Brice Wassy, Prabhu Édouard, Cheikh Tidiane Seick, Leonard Eto , Evelyn Glennie … pour n’en citer que les plus connus.

La grande qualité musicale de sa danse percussive lui a valu l’unanimité des critiques de danse et de musique qui l’ont comparée à des musiciens aussi exemplaires que le légendaire John Coltrane et Steve Reich. Son engagement pour la musique live et ses efforts inlassables pour rétablir la présence des claquettes dans les festivals de jazz et de musique du monde ont été soutenus par de nombreux organismes de financement tels que la New York Foundation pour les Arts, Lower Manhattan Cultural Council, USArtirsts International , La Fondation John Simon Guggenheim, le Harkness Dance Centre,  Meet The Composer, etc …

Roxane a été invitée sur la scène de nombreux festivals musicaux à travers le monde tels que  Jazz à Toulon (France), le Festival de Jazz de Nice (France), le Festival de l’Un Monde à l’Autre (Lyon, France), Nuits D’Afrique (Kola Note, Montréal). Son projet Djellaba Groove a ouvert le célèbre GlobalFest au Théâtre public (NYC 2006), Summerstage (NYC 2006), Lincoln Center OutDoors (NYC 2007) etc … Elle a également été soliste auprès de grands orchestres comme le Stamford Philharmonic Orchestra, The New York Virtuosi Orchestra, The Indianapolis Symphony Orchestra, Cab Calloway Orchestra et a eu l’opportunité de collaborer pendant deux décennies avec la production pionnière de Tamango’s Urban Tap.

Chorégraphe renommée dont les œuvres ont été aussi diverses, applaudies que controversées, Roxane a établi la présence de claquettes dans de nombreux festivals internationaux de danse comme le American Dance Festival de Durham (2004), le Harkness Dance Festival (NY 2005), ImpulsTanz enVienne (Autriche 2002), DanceSalad (Houston 2002), Institut del Teatre (Barcelone 2010), etc. Dans un métier dominé par les hommes, elle est la seule femme claquettiste de sa génération à avoir mené une carrière sous son nom,  en Afrique, au Moyen-Orient, Europe, Amérique du Nord et du Sud, Asie et Caraïbes.

Appréciée pour ses talents de pédagogue, Roxane a enseigné dans les grandes universités américaines et les écoles de comédie musicale de Broadway (Steps on Broadway, Broadway Dance Center). En 2011, elle a fondé  le Jimmy Slyde Institute à Barcelone (JSI), un atelier et un centre culturel en l’honneur de son mentor Jimmy Slyde, le grand maître du bebop tap, qui a dénommé Roxane: «Butterfly», lors de leur rencontre en 1991 à New York. JSI est dédié à la transmission et la préservation et l’innovation du tap dance. Roxane partage son temps entre Barcelone, New York et Paris.

ENTRETIEN

PHOTO
GALERIE